La région Centre – Val de Loire vient de voter une subvention de 50 000 € à SOS Méditerranée. Cette association, sous couvert humanitaire, participe en réalité à un véritable trafic d’êtres humains entre l’Afrique et l’Europe.

Il ne s’agit pas en effet de sauver des personnes en péril au milieu de la Méditerranée mais bien d’aller les chercher, au plus près des côtes libyennes, en étroite relation avec des passeurs sans scrupules, liés aux groupes islamistes, qui vont recruter leurs victimes jusque dans les villages de l’Afrique subsaharienne.

Il est scandaleux que notre Région se fasse complice de ce trafic qui contribue à déverser sur l’Europe de faux réfugiés dont la charge devient insupportable pour notre système social comme pour notre système de santé. Alors que beaucoup d’habitants de la région Centre – Val de Loire, souffrent de la crise actuelle et contribuent par leurs impôts au budget régional, cette subvention est indécente !

Seul le groupe Rassemblement National a eu le courage de s’y opposer, le groupe UDC ayant voté pour, à l’exception de Guillaume Peltier qui, pris d’un soudain remords, est revenu sur son vote.

Mais cela n’a pas posé le moindre problème à Nicolas Forissier, tête de liste LR pour les élections régionales. Les électeurs doivent le savoir

Le groupe Rassemblement National vient de saisir le préfet de Région dans le cadre du contrôle de légalité et portera l’affaire devant le Tribunal administratif au motif d’une « subvention accordée à une association qui poursuit des actions illégales ».