Communiqué de Presse de Marie- Christine Arnautu, Tête de liste à l’élection municipale de Nice

Le sondage Ipsos/Le Figaro, publié ce matin et effectué par téléphone auprès de 600 personnes, ne reflète en rien la réalité rencontrée quotidiennement sur le terrain.

Il en ressort que Christian Estrosi réaliserait un meilleur score qu’en 2008 et que Patrick Allemand retrouverait ses électeurs du précédent scrutin.
Ce sondage est bien loin de la “vraie vie”…
Depuis l’élection de l’actuel Maire de Nice, le sentiment de déception à son égard n’a fait que s’accroitre.
Insécurité, augmentation des impôts et de la dette, préférence étrangère en matière de logement : tel est le bilan non exhaustif de sa mandature.
Quant à la gauche , elle subit inéluctablement les conséquences de la situation catastrophique dans laquelle l’élection de François Hollande a plongé notre pays.

N’en déplaise aux instituts de sondage, très nombreux sont les Niçoises et les Niçois à avoir compris que les seules alternatives à cette mauvaise gestion UMPS , sont bien le Front National et la candidature Rassemblement Bleu Marine que je représente à Nice.