Communiqué de Stéphane Ravier, Sénateur des Bouches-du-Rhône

Avec 26,3% des voix et près de 56 000 bulletins de vote, la liste du Rassemblement National, conduite par Jordan Bardella est arrivée en tête à Marseille lors de l’élection européenne du 26 mai. Une victoire nationale et municipale qui signe le début d’une nouvelle ère politique : nous sommes la seule alternative à la politique destructrice conduite par Emmanuel Macron en France. A Marseille, nous sommes en tête dans 12 arrondissements sur 16, souvent loin devant tous les autres candidats. Dans le VIIème secteur, que nous dirigeons depuis 2014, nous progressons de plus de 1500 voix : Merci aux habitants des 13ème et 14ème arrondissements qui saluent et récompensent notre travail à leur service !

Avec 8,3% des voix sur toute la ville, la droite marseillaise s’écroule complètement. Entre 2014 et 2019, elle perd près de 30 000 électeurs. Alors qu’elle gère la ville, le Département et la Région, les Marseillais ont envoyé un signal fort : “Nous ne vous sauverons plus !” Qu’on ne s’y trompe pas : si la gestion des élus Les Républicains était si performante, les électeurs leur auraient accordé leurs suffrages, par reconnaissance. Hier, ils ont été totalement marginalisés, notamment dans leurs zones de force. A Marseille, ne subsistent que deux courants politiques : le Rassemblement national et La République en Marche.

Il est désormais temps de transformer l’essai. Les Marseillais demandent une rupture politique, un changement profond : nous sommes les seuls à pouvoir leur offrir cette alternative pour la France et pour notre ville. Le projet que je porte est au service de tous les Marseillais qui refusent de voir leur ville sombrer dans le chaos, de subir la loi des racailles, des trafiquants ou des islamistes. Notre projet municipal remettra au coeur de la Ville de Marseille ses habitants, quel que soit le quartier dans lequel ils habitent. Je lance un appel à ceux qui ne veulent plus continuer ainsi, aux Marseillais en colère, exaspérés, dégoutés de la politique : ne vous laissez plus faire ! Ensemble nous pouvons rendre à notre si belle ville sa grandeur. Après 30 ans d’alternance entre la droite molle et la gauche guériniste, changeons tout et rendons le pouvoir au peuple !