Communiqué de Presse de Nicolas Bay, Secrétaire général adjoint du Front National, Député français au Parlement européen

D’après un sondage Harris Interactive, les Français sont de plus en plus hostiles au droit de vote des étrangers non-communautaires pour les élections locales et européennes. Le nombre de personnes favorables a en effet régressé de 7 points et ne représente plus que 47% contre 54% en 2013.

Cette forte baisse enregistrée traduit un sentiment national et patriotique auquel François Hollande et Manuel Valls ne sont plus à même de s’opposer, tant ils sont discrédités par l’épouvantable politique qu’ils mènent. Elle marque la volonté du peuple français de préserver le libre exercice de sa souveraineté politique, principe fondateur de notre démocratie représentative.

Il appartient aux Français, et à eux seuls, de décider de la politique qu’ils veulent voir appliquer dans leur pays. Le PS, qui pensait pouvoir s’assurer une nouvelle clientèle électorale, se doit donc de jeter aux oubliettes cette promesse de campagne qui signait le coup fatal porté à la nation.

Le Front National est plus que jamais déterminé à poursuivre le combat envers les fossoyeurs aussi bien de l’identité que de la citoyenneté française, et appelle le gouvernement à cesser ses atteintes incessantes à la souveraineté nationale.