Communiqué de Presse de Marion Maréchal – Le Pen, Député de Vaucluse, Présidente du groupe Front National de Conseil régional de PACA

Voici à peine deux semaines, Christian Estrosi s’était laissé aller à réclamer la dissolution de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), organisation islamiste notoirement liée aux Frères Musulmans. Il réagissait en fait à l’intervention de Marion Maréchal-Le Pen et Stéphane Ravier contre un rassemblement de cette organisation à Marseille.

Hier, à l’occasion de l’assemblée plénière du Conseil régional de PACA, le groupe Front National a donc décidé de prendre Christian Estrosi au mot et de réclamer, à travers un vœu, que le Conseil régional dans son ensemble se positionne en faveur de la dissolution de l’UOIF, organisation considérée comme liée à des entreprises terroristes par certains pays musulmans (comme les Emirats Arabes Unis).

Dans une énième volte-face, Christian Estrosi a appelé ses élus à rejeter ce vœu. Il s’est même livré à un incroyable plaidoyer en défense de l’UOIF ! Les imams UOIF avec lesquels Christian Estrosi travaille très étroitement à Nice (où deux mosquées de l’organisation islamiste sont installées dans des locaux municipaux), doivent se sentir soulagés.

Au-delà de ce vote incompréhensible et de la duplicité permanente de Christian Estrosi, la cécité de ces responsables politiques vis-à-vis de la poussée islamiste, et les compromissions de certains avec ces organisations, est particulièrement inquiétante. Tout cela, alors qu’aujourd’hui même le quotidien La Provence titre « Marseille, Molenbeek en puissance ? » !