Communiqué de presse de Philippe Murer, économiste au Cabinet de Marine Le Pen

Les marchés financiers européens sont dopés depuis Janvier 2015 par la BCE.

Ceux-ci raffolent de l’utilisation de la planche à billets destinée à acheter des titres aux banques sur les marchés financiers. Ils sont aujourd’hui un peu déçus car ils attendaient plus que les 60 milliards d’euros qui leur sont donnés chaque mois. La BCE leur a au passage promis de prolonger son plan soit jusqu’en Septembre 2017.

En revanche, pour l’économie réelle, les entrepreneurs, les chômeurs, il n’y a aucun programme de relance, rien.

En un mot, l’Union Européenne et la BCE ont une tendance catastrophique à toujours favoriser la finance et les banques au détriment des salariés, des chômeurs et des entrepreneurs.

Ceci est scandaleux. Un naufrage de plus pour l’Union Européenne.

Si le Front National arrive au pouvoir, il mettra toutes les mesures en place pour favoriser l’économie réelle, par des plans de relance si besoin est. Il est temps que la finance reprenne sa juste place au sein de notre société : tout simplement, aider au financement de l’économie réelle.

Un passage à une monnaie nationale est à l’évidence de plus en plus nécessaire pour changer les règles et stopper ces dérives scandaleuses.