Communiqué de Presse de Julien Rochedy, Directeur du FNJ

Le lendemain de la journée de la femme, le Front National de la Jeunesse interpellera la ministre des Droits des Femmes samedi 9 mars à 11h place Jacques Bainville Paris 7e (métro Solférino) sur le premier droit des Filles de France, à savoir la sécurité.

Viols, agressions, menaces, insultes : les Filles de France diront samedi ce qu’elles pensent du féminisme officiel qui oublie étrangement la première cause de souffrance des femmes dans notre pays.

Cette action symbolique sera accompagnée d’une véritable campagne (manifeste, propositions, cahier de doléance, autocollant poignant etc.).