Honteux : Benoît Payan refuse de nommer une rue en mémoire de Laura et Mauranne, victimes du terrorisme islamiste !

Communiqué de Stéphane Ravier, Sénateur des Bouches-du-Rhône et conseiller municipal de Marseille

 

Aujourd’hui en Conseil municipal à Marseille, les élus de mon groupe et moi-même avons proposé plusieurs amendements aux délibérations à l’ordre du jour.

J’ai ainsi proposé qu’un boulevard de Marseille prenne le nom de Laura et Mauranne, assassinées par un terroriste islamiste en 2017 sur le parvis de la gare Saint-Charles. Un amendement qui visait à rassembler les Marseillais dans la commémoration d’un acte qui a horrifié tous les habitants de notre ville. Du moins, c’est ce que je croyais.

J’ai été scandalisé par l’attitude du maire PS Benoît Payan qui a REFUSÉ de mettre cet amendement en débat, ni de le mettre au vote. En contradiction à la fois de notre règlement intérieur et de toute la jurisprudence en vigueur, l’ancien conseiller de Jean-Noël Guérini a recyclé les pires méthodes de la gauche extrême en censurant son opposition sur un sujet qui appelle à la gravité et à la pudeur. Je ne pensais pas que des victimes de l’islamisme soient censurées et leurs mémoires salies à Marseille. Je vais bien sûr saisir le Préfet des Bouches-du-Rhône pour faire annuler cette délibération qui n’a pas respecté les formes du droit en vigueur.