Communiqué de Stéphane Ravier, sénateur des Bouches-du-Rhône

Nous apprenons dans la presse ce matin que les prélèvements hebdomadaires opérés par le Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille indiquent que la circulation du Covid-19 a baissé de manière notable dans notre ville. Même les zones considérées de « forte circulation » disparaissent peu à peu. Le taux de concentration virale est aujourd’hui 30 fois inférieur à son plus haut niveau, mesuré il y a un mois. En septembre dernier, Marseille et Aix-Marseille Métropole avaient été punies par le gouvernement qui avait décidé arbitrairement de fermer les bars et restaurants. Les conséquences économiques et sociales de cette décision, et plus largement des deux confinements, se font déjà durement ressentir par les professionnels : leur désespoir et leur souffrance ne doivent pas rester sans réponse.

Puisque notre territoire avait subi un traitement d’exception il y a quelques semaines, je demande qu’il en soit de même aujourd’hui : le gouvernement doit autoriser la réouverture des bars et restaurants de notre département, puisque le virus n’y circule presque plus ! Les fêtes de Noël sont déterminantes pour la survie économique de ce secteur : un peu de pragmatisme et de compassion, Monsieur le Premier ministre !