Communiqué de Jérôme Rivière, Député Européen, Président de la Délégation Française Rassemblement National du Groupe Identité et Démocratie

Depuis plus de 20 ans, l’Union européenne a versé plusieurs dizaines de milliards d’euros à la Turquie, à travers au moins trois canaux différents.

Entre les fonds d’aide à la pré-adhésion, les investissements de la Banque européenne d’Investissements, et les divers accords de gestion des flux migratoires, ce sont au bas mot 50 milliards d’euros qui ont été versés par les instances de l’Union au pays d’Erdogan.

Malgré les incessantes provocations de l’autocrate turc, et même les agressions territoriales des pays de l’Union tels que Chypre ou la Grèce, aucun de ces fonds n’a été remis en cause ni même suspendu.

«Quelle instance serait assez stupide pour verser de l’argent à quelqu’un qui l’attaque ? Il n’y a que l’UE pour arriver à de pareilles absurdités ! » dénonce Jérôme Rivière.

Le député européen a posé une question avec demande de réponse écrite à la Commission européenne, demandant le montant exact des sommes déjà versées et des sommes prévues, et si la Commission avait l’intention de remettre en cause ces versements.

« J’attends une réponse précise, qui aura au moins le mérite de mettre les dirigeants de Bruxelles face à leurs incohérences crasses » a-t-il ajouté.