Communiqué de Wallerand de Saint-Just, secrétaire de la fédération FN-RBM de Paris

Les touristes ne monteront pas aujourd’hui sur la tour Eiffel. Le monument le plus visité de la planète est fermé ce vendredi suite à l’exercice de son droit de retrait par le personnel.
En cause, la recrudescence de l’activité des pickpockets….

Qui n’a jamais remarqué en effet l’armée de Roms errant dans tout le quartier avec fausses pétitions et infirmités de carnaval, ou encore les clandestins proposant des souvenirs de contrebande.

Image et symbole de Paris et de la France, la tour Eiffel a été transformée, par le laxisme institutionnalisé, en cour des miracles. Ce qui devrait être notre fierté et notre ambassade, est désormais notre honte ou plutôt le fidèle reflet de l’état alarmant de notre pays où se mêlent de concert immigration massive encouragée par les pouvoirs publics et délinquance impunie.

En 2013 déjà, Le Louvre, autre symbole de notre histoire et de notre civilisation, avait fermé ses portes exactement pour les mêmes raisons. Rien n’a changé depuis. La Préfecture de police annonce fièrement « prendre le taureau par les cornes » pour protéger les touristes… en leur distribuant des dépliants et en facilitant leurs dépôts de plainte ! C’est le monde à l’envers ! C’est une vraie répression des délinquants qu’il faut mettre en place, une application implacable de la loi et l’expulsion systématique de tout étranger reconnu coupable de délit. Alors seulement l’image de la France et de Paris colportée dans le monde entier par nos hôtes de passage cessera d’être aussi lamentable.