Communiqué de Stéphane Ravier, sénateur des Bouches-du-Rhône

Après les tags, les bris de vitres de nos permanences, les intimidations physiques des adversaires (fussent-elles de jeunes femmes !), les affrontements dans le IIIème secteur, et même un cocktail molotov dans un centre d’animation du 4ème arrondissement, la violence vient de franchir une nouvelle étape dans la campagne municipale à Marseille. Deux militants de Stéphane Ravier, âgés de 70 et 60 ans, bénévoles et dévoués, pacifiques et respectueux ont été agressés à coups de poings par un colleur à la solde de Martine Vassal, alors qu’ils s’affichaient dans le quartier de Saint-Barhélémy (14ème). Ce dernier n’a pas supporté que le visage de Sainte-Martine ne soit pas présent sur tous les panneaux.

Stéphane Ravier condamne fermement cette agression gratuite sur deux grands-pères, dont le seul tort est d’affirmer leurs convictions. Une plainte sera déposée dans les heures qui suivent.

Martine Vassal et David Galtier, sa tête de liste dans le VIIème secteur, s’associeront-ils à cette condamnation ? Ces équipes sèment la terreur dans les rues de Marseille : sa seule volonté pour Marseille, c’est d’écraser tout le monde. Il a été possible pour les équipes de Stéphane Ravier de discuter avec les colleurs des autres listes pour que chacun puisse afficher ses couleurs de façon intelligente et respectueuse. Ca n’a jamais pu être le cas avec les équipes de Martine Vassal, ce qui explique la montée des tensions dans l’ensemble des secteurs de Marseille. De toute évidence, le général Galtier n’est plus capable de diriger ni de raisonner ses troupes. Quant à Martine Vassal, elle veut ramener l’ordre à Marseille mais elle n’est même pas capable de tenir ses militants, dont certains ne sont rien d’autre que des petites frappes dont la seule ambition est financière.

Voir les photos de la violence de l’agression sur le compte Facebook de Stéphane Ravier