Communiqué de Presse de Nicolas Bay, Secrétaire général adjoint du Front National, Député français au Parlement européen

Le Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve présente aujourd’hui devant l’Assemblée Nationale le projet de loi destiné à renforcer la lutte contre le djihadisme. Un projet de loi s’inscrivant toujours dans la même logique : tenter d’empêcher les islamistes de quitter le territoire pour aller s’engager en Irak ou en Syrie, alors qu’il serait pourtant beaucoup plus important de se prémunir contre leur retour. D’autant plus que dans le même temps, le Ministre évoque la présence effective de 350 djihadistes “français” sur place. Un chiffre qui semble d’ailleurs “optimiste » puisque l’universitaire Fabrice Balanche, directeur du Groupe de Recherches et d’Études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient, évoque pour sa part 2 000 djihadistes partis de France opérer en Irak et en Syrie.

En matière de renforcement de la sécurité face aux risques djihadistes, l’action de l’État devrait se concentrer dans deux directions : lutter contre le communautarisme et la propagande des groupes islamistes sur notre territoire, et empêcher le retour des djihadistes en France notamment par la déchéance de la nationalité française pour ceux d’entre eux qui sont binationaux.

On ne freinera pas l’avancée de l’islamisme sur notre territoire sans stopper l’immigration massive qui alimente le communautarisme, et sans en finir avec le laxisme (et parfois le clientélisme électoral) envers les associations et organisations radicales à l’œuvre en France. La menace terroriste ne pourra en effet être écartée que si le problème est traité en amont.

Alors que les Pays-Bas et le Royaume-Uni s’apprêtent à mettre en œuvre des lois permettant la déchéance de la nationalité pour leurs ressortissants engagés dans des groupes djihadistes, le gouvernement se refuse toujours à cette option. Il s’agit pourtant d’une mesure de bon sens, permettant non seulement de protéger la France et les Français mais aussi d’affirmer clairement que l’on ne peut se prétendre Français tout en participant aux exactions de groupes comme l’État Islamique ou en partageant leurs idées !