Communiqué de presse de Nicolas Bay, Président du groupe RN au Conseil régional de Normandie, Député français au Parlement européen

La décision prise par la mairie de Rouen de mettre une salle municipale à disposition de l’Union des Musulmans de Rouen, association qui se situe sans ambiguïté dans la filiation islamiste des Frères Musulmans, est incompréhensible et dangereuse. D’autant plus que le lieu permet à un imam islamiste du Nord de donner conférence sur l’Éducation, lui qui estime que les fondements de l’éducation sont à trouver dans le coran et non à l’école de la République (et défend par ailleurs l’« obligation » pour les femmes de se voiler).

Une nouvelle fois, les pouvoirs publics refusent de regarder en face la réalité de l’infiltration islamiste. Ils se bercent d’illusions sur un Islam « des Lumières » à la française alors que la mouvance des Frères Musulmans, ainsi que les groupes salafistes, apparaissent de plus en plus actifs et influents parmi ceux qui se réclament de l’islam dans notre pays.

En cette période pré-électorale, il est sans doute tentant pour les socialistes rouennais de ne négliger aucune voix, aucun groupe de pression. Ce n’est pas notre conception de l’intérêt national et du respect des règles républicaines. Nicolas Bay, au nom des élus du groupe Rassemblement National au Conseil régional de Normandie, demande aux autorités municipales rouennaises de s’expliquer sur leurs liens avec la trouble Union des Musulmans de Rouen et de mettre en place une véritable politique de lutte contre l’islamisme rampant qui touche durement l’agglomération rouennaise.