Jean-Marie Le Pen dépose ce jour au Tribunal de Grande Instance de Paris une procédure de citation directe en diffamation contre Robert Bourgi après les fausses affirmations de celui-ci relativement au financement de la campagne présidentielle de 1988.

Est aussi déposée ce jour par Monsieur Jean-Marie Le Pen et Madame Marine Le Pen, une deuxième procédure de citation directe en diffamation, cette fois contre Lorrain de Saint-Affrique relativement aux propos de celui-ci tenus sur le site internet Marianne 2 et voulant confirmer les propos de Robert Bourgi.