Communiqué de Presse de Louis Aliot, Vice-président du Front National en charge du projet :

Une proposition de Loi concernant l’encadrement des mineurs délinquants a été adoptée par la commission des Lois pendant qu’une autre commission, la commission Défense la rejetait.

Cette cacophonie institutionnelle au sein de la majorité gouvernementale, sur un sujet aussi important que la sécurité, montre les tensions qui existent au sein d’une majorité parlementaire de plus en plus divisée et contradictoire.

L’auberge espagnole UMP associée aux obligations majorité godillot portent atteinte à la souveraineté nationale en bloquant tout projet de réforme.

Afin de briser le carcan d’un parti hégémonique devenu aujourd’hui minoritaire, le Front National demande l’instauration rapide du référendum d’initiative populaire couplé à un retour de la représentation proportionnelle à toutes les élections.

Les Français attendent des réponses claires à leurs préoccupations. Seule une juste représentation et un lien direct avec les décisions prises sera susceptible de réconcilier le peuple avec ses représentants !