Communiqué de Presse de Marie-Christine Arnautu, Député français au Parlement européen, Vice-présidente du Front National chargée des affaires sociales, Conseiller municipal de Nice

Contraint à un second tour lors des dernières élections municipales, Christian Estrosi avait juré aux Niçois qu’il ne se consacrerait plus qu’à leur ville. Las ! La réalité est toute autre: ce sont les Niçois qui, par leurs impôts, se consacrent tout entier au bien-être de leur maire. Depuis le début de l’été et quand il n’est pas sur les plateaux parisiens, il est bien plus facile de croiser le député-maire à l’autre bout du monde que dans les rues de Nice: en juillet en Israël, en octobre à New-York, aujourd’hui en Russie! La vie est belle grâce aux contribuables niçois, alors que la dette de Nice Métropole s’élève à 1,35 milliards d’euros et que celle de la ville atteint 370 millions d’euros. Les Niçois s’inquiètent : à quand un voyage de notre maire sur la comète Tchouri?