Communiqué de Nicolas Bay, député français au Parlement européen

Mercredi, des affrontements graves entre pêcheurs et migrants se sont déroulés au marché aux poissons de Ouistreham, conduisant à l’arrestation de deux hommes originaires d’Afrique.

Les habitants de Ouistreham connaissent depuis des années les conséquences de l’immigration incontrôlée : petite délinquance au quotidien, insultes, altercations, peur généralisée dès que la nuit tombe et même agressions physiques. Et sous cette pression, la ville perd des habitants, fuyant le chaos…

Il est de la responsabilité urgente de l’Etat de faire cesser les troubles, à travers l’application pure et simple de la loi (placement des demandeurs d’asile en centres de rétention administrative, expulsion effective des clandestins déboutés), et de maîtriser enfin l’afflux de migrants en reprenant le contrôle de nos frontières.

Ouistreham ne doit pas devenir un mini-Calais !