Question au Gouvernement de Marion Maréchal-Le Pen, Député de Vaucluse

Mme Marion Maréchal-Le Pen interroge Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur les certifications nécessaires aux fabricants de dispositifs médicaux. Suite au scandale des prothèses mammaires PIP, dont il faut rappeler qu'il repose sur des manœuvres frauduleuses du fabricant, l'Union européenne a décidé de revoir les règles régissant la mise sur le marché des dispositifs médicaux et en particulier les obligations pesant sur les organismes notifiés. Les organismes notifiés sont les organismes de certification qui délivrent le marquage CE, indispensable à la mise sur le marché des dispositifs médicaux.

Par |2016-11-09T11:39:08+02:009 novembre 2016|Interventions|

Question écrite de Marion Maréchal-Le Pen, Député de Vaucluse

Marion Maréchal-Le Pen attire l'attention de Mme la ministre de la culture et de la communication sur la situation de la presse agricole et rurale. La crise agricole, subie de plein fouet par les agriculteurs français, entraîne une diminution importante des recettes de la presse agricole et rurale. Les restrictions issues de directives européennes, notamment en matière de publicité, ne contribuent pas à épargner cette presse de proximité des effets conjoncturels liés à la crise agricole tandis que la configuration territoriale dans laquelle s'ancre la presse rurale ne lui permet pas d'accéder aux aides au portage.

Par |2016-11-08T15:44:29+02:008 novembre 2016|Interventions|

Question écrite au Gouvernement de Marion Maréchal-Le Pen, Député de Vaucluse

Marion Maréchal-Le Pen interroge M. le ministre de l’intérieur sur la procédure « Dublin » Le règlement n°604/2013 du Parlement européen et du Conseil du 26 juin 2013, dit « Dublin III», fixe l’Etat responsable de la demande d’asile afin de ne pas dupliquer les demandes au sein de l’espace européen. Un rapport parlementaire relatif à la mission « Immigration, Asile, Intégration » souligne les carences des taux de transfert des demandeurs d’asile de la France vers l’Etat membre concerné.

Par |2016-11-07T19:59:07+02:007 novembre 2016|Interventions|

PLF sécurité sociale : la Santé, éprouvée par le quinquennat socialiste

Communiqué de Presse de Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard, Députés à l'Assemblée nationale Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard ont voté contre le projet de loi de financement de la sécurité sociale 2017 (PLFSS), mercredi 2 novembre. En quête de quatre milliards d'économies, le gouvernement préfère s'attaquer à la qualité de notre système de santé au lieu de cibler les mauvaises dépenses. Le renforcement de la chirurgie ambulatoire instille une logique de rentabilité qui pourrait remettre en cause l'intégrité du patient et perturber la chaîne de soins.

Par |2016-11-02T17:00:25+02:002 novembre 2016|Communiqués|

Projet de loi de finance 2017 : un budget de Pinocchio

Communiqué de presse de Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard, Députés à l'Assemblée Nationale Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard ont voté contre la première partie du budget de finances 2017, mardi 25 octobre. Le gouvernement n'en finit plus de gruger les Français avec des statistiques économiques irréalistes qui n'effacent ni la hausse record de la dette publique ni son incapacité à enrayer le chômage. Les quelques marronniers électoraux, à l'image de la hausse du point d'indice des fonctionnaires, rendent caduc le plan de 50 milliards d'économies prévu pour la période 2015-2017.

Par |2016-10-25T17:00:15+02:0025 octobre 2016|Communiqués|

Question au Gouvernement de Marion Maréchal-Le Pen, Député de Vaucluse

Marion Maréchal-Le Pen alerte Mme la secrétaire d’Etat aux personnes âgées et à l’autonomie sur la baisse du budget de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie. Le projet de loi de finances 2017 prévoit de ponctionner 50 millions d’euros à la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie au bénéfice du financement du RSA. Les missions de la CNSA portent notamment sur le financement de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), les prestations de compensation du handicap, la garantie de l’égalité de traitement sur tout le territoire quel que soit l’âge ou le handicap.

Par |2016-10-21T17:55:12+02:0021 octobre 2016|Interventions|

Lettre ouverte de Marion Maréchal-Le Pen, Député de Vaucluse

Lettre ouverte à Monsieur Stéphane LE FOLL, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt Monsieur le Ministre, Suite à la décision du Conseil d’Etat enjoignant les ministères de l’Agriculture, de l’Environnement et de la Santé d’abroger l’arrêté du 12 septembre 2006 qui régit les conditions de mise sur le marché et d’utilisation des produits phytosanitaires en France, permettez-moi d’attirer votre attention sur le nouveau projet de décret qui suscite une très vive inquiétude dans le monde agricole.

Par |2016-10-17T15:21:49+02:0017 octobre 2016|Tribunes libres|

Question écrite au Gouvernement de Marion Maréchal-Le Pen, Député de Vaucluse

Marion Maréchal-Le Pen alerte M. le secrétaire d’Etat auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l'étranger sur la protection de l’AOC Banon dans les négociations du CETA. L’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (CETA) met en danger de nombreuses indications géographiques protégées.

Par |2016-10-14T08:55:02+02:0014 octobre 2016|Interventions|

Migrants en Vaucluse : les Vauclusiens, pris en otage par l’idéologie immigrationniste des Socialistes

Communiqué de Presse de Marion Maréchal-Le Pen, Député de Vaucluse Après l’installation de migrants à Bonpas l’été dernier, le gouvernement continue sa politique d’éparpillement de clandestins sur l’ensemble du Vaucluse. Aujourd’hui, la commune du Pontet voit arriver une dizaine de clandestins auparavant logés dans l’ancienne gendarmerie de Bonpas et le village de Grambrois devrait accueillir plusieurs familles en provenance de Calais. Les Socialistes imposent aux Vauclusiens et à leurs élus leur projet immigrationniste. La dispersion de la jungle de Calais ne règle pas les problèmes migratoires, au contraire elle les multiplie et les aggrave au cœur de territoires ruraux subissant déjà les conséquences d’une immigration non assimilée.

Par |2016-10-13T08:51:42+02:0013 octobre 2016|Communiqués|

Projet de loi Outre-mer : nos compatriotes ultramarins méritent mieux que des effets d’annonce

Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard se sont abstenus lors du vote du projet de loi relatif à l’égalité réelle outre-mer, mardi 11 octobre. Les Outre-Mer se rappellent au bon souvenir du gouvernement à quelques mois des échéances électorales. Relégué en fin de quinquennat, ce projet est une ébauche sans ambitions qui ne fait que repousser les réformes en Outre-Mer vers un horizon incertain.

Par |2016-10-12T08:47:29+02:0012 octobre 2016|Communiqués|