Arboriculture : le PS achève le massacre initié par l’Union européenne

Communiqué de presse de Leif Blanc, délégué national à la ruralité, l'agriculture et l'environnement 30% des vergers français ont disparu ces dernières années, victimes du dumping social et environnemental des pays du sud de l’Union européenne. Cette hémorragie ne semble guère émouvoir le gouvernement socialiste qui fait appliquer à l’arboriculture un article du code du travail adopté en 2008 (sous le gouvernement Sarkozy, soit dit en passant) interdisant d’utiliser escabeaux, marchepieds et échelles comme poste de travail, ce qui place de fait la moitié des vergers survivants dans l’illégalité.

Par |2014-05-21T13:40:23+02:0021 mai 2014|Communiqués|

Agriculture : l’europrotectionnisme est un leurre !

Communiqué de Leif Blanc, délégué national à la ruralité, l'agriculture et l'environnement Les agriculteurs du syndicat Coordination Rurale manifestent aujourd’hui dans une vingtaine de villes contre les dérives de la PAC. Ils dénoncent, à juste titre, l’austérité qui frappe la politique agricole et les mensonges du gouvernement qui prétend mettre en place une meilleure redistribution des aides alors qu’il se contente de camoufler tant bien que mal les effets d’un budget en nette baisse.

Par |2014-05-20T16:40:32+02:0020 mai 2014|Communiqués|

Libre-échange à la sauce ketchup : ce qui est à moi est à moi, ce qui est à toi est négociable…

Communiqué de Leif Blanc, délégué national à la ruralité, l'environnement et l'agriculture En appelant, mardi, à une conclusion rapide des négociations du traité de libre-échange entre l’Union Européenne et les Etats-Unis, François Hollande montre une fois de plus le peu de cas qu’il fait de l’avenir de nos agriculteurs.

Par |2014-02-12T17:23:59+02:0012 février 2014|Communiqués|

Politique agricole : les Etats-Unis hissent le pavillon noir pendant que l’UE s’occupe des pâquerettes…

Communiqué de presse de Leif Blanc, Délégué national à la ruralité, l'agriculture et l'environnement Le nouveau Farm Bill (la politique agricole des Etats-Unis) pour la période 2014-2018 a été adopté hier au Congrès. Même s’il doit encore être approuvé au Sénat, il s’agit d’ores et déjà du plus gros bouleversement en la matière depuis l’Uruguay Round de 1994 qui avait abouti à la création de l’OMC, à la suppression progressive des aides directes à la production (dites aides couplées) dans une majorité de pays et à la dérégulation des marchés de matières premières agricoles censés fixer seuls les prix des différentes productions.

Par |2014-02-05T16:50:54+02:005 février 2014|Communiqués|

Quotas de pêche 2014 : combien de bateaux à la casse ?

Communiqué de Leif Blanc, délégué national à la ruralité, l'agriculture et l'environnement Contrairement à ce qu’a annoncé le ministre de la Pêche Frédéric Cuvillier, l’accord trouvé hier à Bruxelles sur les nouveaux quotas de pêche n’est ni satisfaisant, ni équilibré. Comme ses prédécesseurs, il pèsera lourdement sur la pêche artisanale côtière et enverra à nouveau des bateaux à la casse.

Par |2013-12-18T11:47:30+02:0018 décembre 2013|Communiqués|

Publication des comptes de l’agriculture : prévisions bidons et revenus massacrés

Communiqué de Presse de Leif Blanc, Délégué national à la ruralité, l'agriculture et l'environnement La Commission des Comptes de l’Agriculture de la Nation a publié ses prévisions pour l’année 2013. Le revenu moyen par exploitation s’établirait à 29 400 euros avant charges sociales et impôts, en baisse de 20% par rapport à l’année précédente. Un mauvaise nouvelle qui ne surprendra personne, les filières s’enfonçant les unes après les autres dans une crise sans fin.

Par |2013-12-13T15:14:13+02:0013 décembre 2013|Communiqués|

Pas une, mais deux aquataxes !

Communiqué de Presse de Leif Blanc, Délégué National à la Ruralité, l'Agriculture et l'Environnement La première, c'est celle que les Français ont découvert hier: prélever jusqu'à 40 euros par an et par habitant afin de mieux financer l'entretien des cours d'eau et la lutte contre les inondations. Il est évident que ce projet de prélèvement, en venant encore alourdir une fiscalité locale écrasante, est une aberration. Si la lutte contre les inondations est importante, elle devrait être financée sur les économies réalisées dans les innombrables dépenses inutiles des collectivités plutôt qu'en tapant une fois de plus dans le portefeuille des Français.

Par |2013-12-12T16:08:56+02:0012 décembre 2013|Communiqués|

Ils n’ont pas réformé la directive sur le détachement des travailleurs !

Communiqué de Leif Blanc, délégué national à la ruralité, l'agriculture et l'environnement L’accord obtenu hier par les ministres de l’Emploi de l’Union Européenne concerne une directive d’application : elle ne réforme pas la directive de 1996 sur le détachement des travailleurs, mais en précise seulement les modalités d’utilisation. Elle devra, par ailleurs, passer devant la Commission et le Parlement Européen avant d’être ratifiée et ne devrait être connue sous sa forme définitive qu’au mois d’avril. Si accord il y a, bien entendu…

Par |2013-12-10T12:18:04+02:0010 décembre 2013|Communiqués|

Détachement des travailleurs : nouvelle victoire idéologique du Front National

Communiqué de Leif Blanc, délégué national à la ruralité, l'agriculture et l'environnement Ces derniers jours fleurissent dans la presse les déclarations de ministres et de parlementaires socialistes qui dénoncent les abus liés à la directive européenne sur le détachement des travailleurs. Adoptée en 1996 et jamais réformée depuis, cette directive permet de faire travailler des salariés aux conditions salariales d’un pays tout en payant ses charges sociales dans son pays d’origine. Dans les faits, elle permet à des sociétés d’intérim de fournir de la main d’oeuvre à bas coût originaire d’Europe de l’Est et du Sud en contournant les lois en vigueur, tout en minimisant les risques de contrôle. Confrontée à la mauvaise volonté des administrations des pays d’où sont originaires ces salariés « au rabais » et aux montages « exotiques » des sociétés d’intérim, l’inspection du travail a les plus grandes difficultés à lutter contre les fraudes qui se systématisent.

Par |2013-11-28T16:51:27+02:0028 novembre 2013|Communiqués|

Après les chevaux, les fleurs…

Communiqué de Leif Blanc, délégué national à la ruralité, l'agriculture et l'environnement La TVA sur les productions horticoles passera à 10% en janvier prochain. Un véritable coup de massue pour la filière qui, en l'espace de deux ans, aura vu son taux de TVA doubler. Le handicap que représente cette hausse est d'autant plus difficilement surmontable pour les exploitations familiales françaises, qu'elles doivent affronter la concurrence féroce de producteurs belges et néerlandais dont les produits sont taxés à des taux inférieurs.

Par |2013-11-22T18:42:38+02:0022 novembre 2013|Communiqués|