13 mois et 3,7 millions d’euros plus tard, la Région PACA démonte les portiques d’Estrosi

Communiqué de presse de Frédéric Boccaletti, Président du groupe FN au Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur, et Philippe Vardon, Membre du Bureau national Comme nous l'avions pressenti et annoncé, la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur a donc définitivement renoncé aux fameux portiques "de sécurité", dont Christian Estrosi, en campagne puis comme Président de la Région, avait voulu faire le phare de sa politique de sécurité dans les trains. Alors que ce dernier avait promis leur installation dans les 6 premiers mois de ce mandat dans la moitié des gares TER de PACA, soit 70, c'est en fait dans seulement 8 gares qu'ils auront été déployés pendant 13 mois. "L'expérimentation" prenant donc fin dans les jours à venir avec le démontage de ces portiques, seuls subsisteront (pour combien de temps ?) les systèmes de portiques mobiles.

Par |2018-04-20T14:37:48+02:0020 avril 2018|Communiqués|