Agressions répétées d’enseignants : traiter le fond du problème

Communiqué de presse du Collectif Racine Plusieurs agressions d’enseignants et de personnels de l’Education nationale, d’une violence inouïe le plus souvent, ont eu lieu ces derniers jours, à Tremblay-en-France, à Argenteuil, à Calais, à Colomiers…. Face à la gravité et à la multiplication de ces actes qui constituent autant de révélateurs de ce que l’institution scolaire, lors même qu’elle devrait être sanctuarisée, est de plus en plus exposée à la violence sociale, le Collectif Racine des enseignants patriotes tient tout d’abord à exprimer son soutien le plus entier aux victimes.

Par |2016-10-19T14:59:46+02:0019 octobre 2016|Communiqués|

Sauver l’Ecole !

Lettre ouverte du Collectif Racine aux enseignants de France Une nouvelle année scolaire commence, et vous vous apprêtez à retrouver le chemin des salles de cours, à faire la connaissance de nouvelles classes et la rencontre de nouveaux élèves. Cette année encore, vos compétences et votre dévouement seront largement sollicités et, parfois, mis à rude épreuve, tant sont nombreux les dysfonctionnements que connaît aujourd’hui notre système scolaire, graves les difficultés qu’il rencontre et angoissantes les perspectives qu’il ouvre pour l’avenir. C’est que l’École républicaine de la transmission, de l’égalité des chances et de la promotion sociale s’est trouvée progressivement entravée dans ses missions, sous l’impulsion de quarante années de réformes contre-productives (la loi Haby instaurant le « collège unique » date de 1975), quand l’actuelle réforme du collège ne fera, c’est hélas certain, que de détruire un peu plus ce qui fonctionnait déjà bien mal.

Par |2016-08-31T09:14:39+02:0031 août 2016|Communiqués|

La République ne reconnaît pas l’Aïd-el-Fitr !

Communiqué de Presse du Collectif Racine Plusieurs médias s’en sont fait l’écho en fin de semaine : la « Maison des examens », le service interacadémique en charge d’organiser les examens et concours en région parisienne, a demandé, par la voix de son directeur, Vincent Goudet, que les chefs de centres permettent dérogatoirement aux candidats du Bac célébrant l’Aïd-el-Fitr de reporter leurs oraux de rattrapage. Le cas est à peine croyable, tant cette disposition contrevient au principe de laïcité — « la République ne reconnaît […] aucune culte », aux termes de la loi de 1905 —, là même où elle devrait être le plus scrupuleusement observée, puisque de l’Ecole dépend largement l’assimilation de tous à la seule communauté que la République soit fondée à reconnaître : la communauté nationale.

Par |2016-07-04T10:11:37+02:004 juillet 2016|Communiqués|

« L’agrégation pour tous » ?…

Communiqué de Presse du Collectif Racine des enseignants patriotes A la faveur de l’élection présidentielle qui approche, le ministère de l’Education nationale s’avise de la nécessité de revaloriser les carrières des enseignants. Ainsi, après avoir accordé, au début du mois, une augmentation aux professeurs des écoles, annonce-t-il qu’au 1er janvier 2017, l’ensemble des enseignants verront leurs salaires augmenter, une enveloppe globale de 500 millions d’euros étant prévue à cette fin.

Par |2016-05-31T09:29:06+02:0031 mai 2016|Communiqués|

Professeur des écoles : une revalorisation qui ne traite qu’une toute petite partie des problèmes

Communiqué de presse du Front National et du Collectif Racine, les enseignants patriotes Au nombre des cadeaux électoralistes que le gouvernement, comme prévisible, multipliera d’ici l’élection présidentielle, les professeurs des écoles devraient voir leurs primes alignées sur celles des enseignants du secondaire, comme annoncé samedi par la ministre Vallaud-Belkacem : ils pourraient à ce titre bénéficier de 800 euros annuels d’augmentation. Que cette mesure de revalorisation salariale procède d’une tentative, de la part du gouvernement, pour regagner un électorat largement perdu, ne retranche rien au fait qu’elle aille dans le bon sens, tant la profession enseignante, dans le primaire en particulier, est aujourd’hui profondément dévalorisée : elle relève, de ce point de vue, de la justice sociale la plus élémentaire.

Par |2016-05-02T15:57:32+02:002 mai 2016|Communiqués|

Education : «Les Républicains » ou la stérilisation des principes républicains

Communiqué d’Alain Avello, président du Collectif Racine « Les Républicains » tenaient aujourd’hui une journée thématique de travail sur l’Education et l’Enseignement supérieur, faisant suite à une tribune offerte à N.Sarkozy dans un grand quotidien national et à une séance de questions-réponses organisées autour du même Sarkozy sur sa page Facebook, un document d’orientation de seize pages paru pour l’occasion préludant par ailleurs au projet présidentiel.

Par |2016-04-07T08:39:05+02:007 avril 2016|Communiqués|

Parents, vos « représentants » vous trompent !

Communiqué d’Alain Avello, président du Collectif Racine La question de la représentativité des associations de parents d’élèves, dont le pouvoir croît pourtant depuis plusieurs années, ne s’est jamais autant posée qu’en ces temps où l’Ecole se trouve exposée aux plus grands périls. A l’instar des syndicats enseignants, ces associations, que ce soit dans l’enseignement public ou privé sous contrat, se révèlent moins soucieuses des intérêts des enfants et des familles que de ceux des partis politiques auxquels elles se révèlent inféodées.

Par |2016-02-25T11:13:20+02:0025 février 2016|Communiqués|

Pétition : il faut redresser l’école et non abaisser la langue !

Réformer l’orthographe en la simplifiant, sous prétexte de « démocratiser » l’accès à la langue, voilà l’expression de l’égalitarisme, négation même de l’égalité républicaine. Voilà qui est emblématique du contresens majeur ayant conduit l’Ecole à accentuer les inégalités, alors qu’elle devrait les combler ou, à défaut, les atténuer. Cette réforme orthographique, approuvée par l’Académie française en 1990 et restée jusque-là lettre morte, vient d'être exhumée par le ministère de l’Education et sera appliquée dès la rentrée prochaine. Ainsi cette « nouvelle orthographe » vient sonner, avec le concours des enseignants, de bien des circonflexes, et de pas moins de 2 400 mots d’usage courant.

Par |2016-02-19T09:44:03+02:009 février 2016|Annonces|

L’orthographe, c’est l’égalité

Communiqué d’Alain Avello, président du Collectif Racine, conseiller régional des Pays de La Loire Réformer l’orthographe en la simplifiant, sous prétexte de « démocratiser » l’accès à la langue, voilà l’expression, sous sa forme la plus pure, de l’égalitarisme que nous avons à bon droit et si fréquemment fustigé, tant il est la négation même de l’égalité républicaine. Voilà qui est emblématique du contresens majeur ayant conduit l’Ecole à accentuer les inégalités, alors qu’elle devrait les combler ou, à défaut, les atténuer.

Par |2016-02-04T15:02:57+02:004 février 2016|Communiqués|

Le Front National au cœur du monde enseignant

Communiqué d’Alain Avello, président du Collectif Racine, conseiller régional PDLL Depuis que le Collectif Racine, le rassemblement des enseignants patriotes, a entrepris de s’adresser au monde éducatif, tout en travaillant à l’élaboration du grand plan de redressement de l’Ecole et de l’Université françaises, son audience est allée croissante : par la justesse de ses analyses, par ses ambitions réalistes pour l’avenir, il a su toujours plus largement convaincre, y compris les enseignants eux-mêmes, de ce que seul le mouvement patriote saura sauver notre système d’enseignement.

Par |2016-01-11T11:57:35+02:0011 janvier 2016|Communiqués|

Indemnisation des parents d’élèves : être un parent attentif n’est pas un métier !

Communiqué de presse d’Alain Avello, Président du Collectif Racine, et de Gaëtan Dussausaye, Directeur national du Front National de la Jeunesse, Membre du Bureau Politique du FN Ce mardi 15 décembre, la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a annoncé la mise en place d’une indemnisation des parents d’élèves élus aux instances départementales, académiques et nationales, dès la prochaine rentrée scolaire. Une indemnisation à hauteur de 7,10 euros par heure, soit une enveloppe de 500 000 euros à l’année. Salarier cette fonction, nous le disons, revient à entretenir la confusion entre le rôle des parents et la mission des personnels de l’Education nationale, auxquels il revient d’exercer le véritable pouvoir décisionnaire.

Par |2015-12-16T18:11:06+02:0016 décembre 2015|Communiqués|

Programme éducation et formation pour nos Régions : un travail collectif

Communiqué du Collectif Racine Les propositions d’actions pour l’éducation et la formation que le Collectif Racine, par la voix de son président, Alain Avello, a développées vendredi soir au Mans, dans leur version adaptée aux spécificités des Pays de la Loire, n’ont d’autre paternité que collective. Elles résultent du travail de nos adhérents, répartis en 17 sections départementales, couvrant 12 régions sur 13, où ils ont souvent contribué. Elles reprennent également plusieurs initiatives originales de nos têtes de listes.

Par |2015-11-30T08:57:51+02:0030 novembre 2015|Communiqués|

Ecole : une large majorité des Français acquise aux idées du FN-RBM

Communiqué du Collectif Racine‏ Un sondage ELABE pour Marianne objectivait dernièrement ce que, praticiens de l‘Ecole et engagés pour son nécessaire redressement, nous vérifions constamment au contact de ceux qui, de plus en plus nombreux, nous rejoignent comme, plus généralement, de tous ceux qui se soucient de l’Ecole : les idées que nous portons trouvent un écho largement majoritaire dans l’opinion, en récusant du même coup les clivages idéologiques classiques.

Par |2015-10-09T18:07:44+02:009 octobre 2015|Communiqués|

Méthodes de lecture : dissiper l’aveuglement idéologique

Communiqué du Collectif Racine‏ L’idéologie, c’est connu, défie souvent le bon sens, autant qu’elle dénie le réel. A cet égard, les politiques scolaires constituent depuis une bonne trentaine d’années un cas d’école, et le ministère de l’Education nationale, un temple de l’obscurantisme idéologique. Nous n’avons eu de cesse de le dire, et le répétons à l’occasion de cette journée de mobilisation que nous soutenons : la catastrophique réforme Valls-Vallaud-Belkacem se présente précisément comme l’ultime avatar de cet obscurantisme ayant mené notre système d’instruction au désastre.

Par |2015-09-17T15:46:19+02:0017 septembre 2015|Communiqués|

Communiqué du Front National et du Collectif Racine

La rentrée de tous les enfumages Cette rentrée 2015 annonce l’amplification du désastre frappant notre système scolaire. Elle est tout autant celle de tous les enfumages. En premier lieu, elle prélude à la mise en application de la catastrophique « réforme du collège » qui impliquera une amputation sans précédent des horaires dédiés aux fondamentaux, au profit de ces gadgets pédagogistes (« accompagnement personnalisé », « enseignements pratiques interdisciplinaires »…) condamnant les élèves à apprendre toujours moins, alors que 20% d’entre eux ne maîtrisent, à l’entrée en sixième, ni la lecture, ni l’écriture, ni le calcul. Quant aux programmes qui encadreront les enseignements dispensés par le « nouveau collège », rien n’est encore arrêté à leur sujet.

Par |2015-09-01T15:49:15+02:001 septembre 2015|Communiqués|

Epreuve de physique-chimie bradée : un fiasco de plus, et un baccalauréat toujours plus dévalué

Communiqué du Collectif Racine Les professeurs de physique-chimie en charge de la correction du bac S 2015 ont été sommés par les inspections académiques, à quelques jours de la remise des notes, de modifier le barème officiel de notation des épreuves, au mépris de tout bon sens et de toute équité, dans le seul but de faire remonter artificiellement les notes. Cette décision inique, mais qui a malheureusement connu plusieurs précédents (on se rappelle l’épreuve de mathématiques dans la même série, lors du bac 2014), a été prise suite aux premières corrections de « copies test » qui ont laissé apparaître des résultats très faibles, non conformes aux attentes politiques qui exigent des pourcentages de réussite au bac chaque année plus élevés et toujours plus déconnectés du niveau réel des élèves.

Par |2015-07-02T10:21:00+02:002 juillet 2015|Communiqués|

Réforme du collège : fausse opposition UMP, vraie collusion UMPS

Communiqué de Presse du Collectif Racine Les gesticulations de l’UMP face à la réforme du collège n’abuseront que ceux croyant encore qu’elle s’opposerait sur le fond au gouvernement PS. Que tel responsable UMP réclame l’abrogation du décret, quand tel autre préconise la contestation de l’arrêté devant le Conseil d’Etat, et que tous, d’une seule voix, feignent de s’insurger, relève de l’imposture la plus aboutie. Car cette réforme, l’UMP l’aurait conduite à l’identique, dans le prolongement de ses propres politiques éducatives : elle qui, sous François Fillon, impulsa la « pédagogie du socle » impliquant la révision à la baisse des contenus enseignés, elle qui, sous Luc Chatel, accrut l’autonomie des établissements, au mépris de l’égalité des élèves devant les enseignements… Toutes choses que perpétue et amplifie, au niveau du collège, l’actuelle réforme.

Par |2015-05-22T14:34:45+02:0022 mai 2015|Communiqués|

Le Collectif Racine parisien à la rencontre des enseignants victimes de violence

Communiqué du Collectif Racine Paris et de la Fédération du Front National de Paris La semaine dernière, de nouvelles agressions violentes contre le corps enseignant (CPE rouée de coups, enseignants agressés dans l'établissement et à l'extérieur) se sont produites coup sur coup à Paris au collège Hector Berlioz (XVIIIe) et au Lycée Professionnel Maria Deraismes (XVIIe). Les enseignants de ces établissements ont légitimement exercé leur droit de retrait. Au collège Berlioz, des parents ont été jusqu’à bloquer l'établissement, estimant que leurs enfants n’y étaient pas en sécurité.

Par |2015-04-09T09:44:32+02:009 avril 2015|Communiqués|

Les enseignants sur le front des départementales

Communiqué de presse du Collectif Racine A l’occasion des élections départementales de mars prochain, le Front National-Rassemblement Bleu Marine sera, première certitude, le mouvement politique le plus présent par le nombre de ses candidats. Parmi eux, un nombre jamais égalé d’enseignants, assumant ainsi, et de la façon démocratiquement la plus noble, leur engagement pour la France. Que ne s’était-on pourtant étonné lors de la constitution, il y a un peu plus d’un an, d’un collectif enseignant lié au Front National !

Par |2015-02-13T18:26:07+02:0013 février 2015|Communiqués|
Go to Top